05.07.17
Image Frédéric Bonan | I-Deal Development

Frédéric bonan | i-deal development

Portail social

Initiatives de l'homme d'affaires au poste de gérant d’I-Deal Development

En tant que conseiller consultatif de Quest, le président d’I-Deal Development use de ses connaissances pour optimiser la stratégie de développement de l’entreprise à l’échelle internationale. L'ascension d'entre 120 à 150 petites et moyennes entreprises été suivie par Frédéric Bonan (Fredericbonan.com) à travers I-Deal Development qui fournit tout le nécessaire pour la création de postes et de valeur. Géré par l'entrepreneur, I-Deal Development a notamment aidé François Najar à optimiser son chiffre d'affaires. L'enseigne peut ainsi fournir une aide professionnelle dans différents secteurs d’activité grâce à son efficacité. Fort de sa compétence dans le milieu, Frédéric Bonan travaille concrètement sur la globalité des entreprises du bureau. Il est de ce fait membre du CA de différentes petites et moyennes entreprises françaises qui ambitionnent de se développer à l'échelle planétaire.

Frédéric Bonan décroche un diplôme en commerce et en gestion en intégrant l'ESSEC. Il accroit ainsi ses compétences et explore le milieu du business. La découverte des particularités des marchés en Europe, en Asie et en Amérique se fait graduellement chez l'homme d'affaires grâce à son parcours personnel et sa première expérience en consulting. Les études stratégiques de la société s'avéraient prises en charge par Frédéric Bonan, nommé chargé de mission pour le bureau de consultance en mercatique industrielle 2MI lorsqu'il s’est lancé dans l'univers du business.

Une fois désigné responsable marketing d’Altran, le businessman consolide son réseau de consultants et œuvre pour l’amélioration des bénéfices des partenaires et du groupe. Au moment de la relance de Lore, Frédéric Bonan a évolué du poste de manager à celui de Président Directeur Général, en parallèle de sa fonction de conseiller stratégique chez Altran où il s'occupait de la direction des succursales. S’étant entouré d’un groupe comprenant de nombreux conseillers dès sa première année, Frédéric Bonan s’attèle au développement d’un centre de profit pour différents clients en tant que cadre technico-commercial chez Altran. À ses débuts chez Altran, le cadre technico-commercial a contribué à la remise en marche de Lore, une succursale de la société présentant de grandes pertes. Il a également enrichi sa liste d'auditeurs au cours de cette opération.

Parmi ses activités, le cadre technico-commercial d'Altran a contribué au redressement de quelques boites. En parallèle, il apporte également son soutien à la gestion et au conseil d’administration des filiales dont le chiffre d'affaires baisse fortement. Le savoir-faire, l'autosuggestion, la volonté et la synergie sont primordiaux pour valoriser une PME comme un holding d’envergure mondiale. Frédéric Bonan a réalisé ces atouts chez Altran. Pendant ses premières années chez Altran, le businessman s’est principalement focalisé sur le renforcement de centres de profit et la mise en place d’un solide groupe de conseillers qualifiés. La promotion des activités d’Altran ainsi que ses premières réalisations sur le secteur mondial du consulting en technologie ont été suivies par Frédéric Bonan qui était chargé du développement et du marketing.

Actions notables en faveur d'une société en pleine ascension

Altran élargit ses activités sur le plan régional sur l’initiative de son chargé du développement et du marketing. À ce moment, les activités provinciales de l'enseigne couvrent plus d'une dizaine de cités. Tout au long de sa carrière chez Altran Technologies, Frédéric Bonan contribue à l’application de la stratégie d'expansion du groupe en enrichissant en permanence son équipe d'auditeurs et son réseau de partenaires. Promu Directeur général d’Altran courant 1997, Frédéric Bonan s’occupe du suivi des fonctions opérationnelles du groupe et s’assure entre autres de la logique de la stratégie interne et externe.

Les accomplissements du président d'entreprise au cours de son parcours professionnel

Le contrôle de la performance de son centre de profit ainsi que le recrutement et la recherche de clients sont possibles pour le directeur grâce au business model développé par Frédéric Bonan. Au début, Altran se trouvait être une petite et moyenne entreprise et à ce jour, la société a réussi à deveniroccupe la place de leader mondial de la consultance en technologie avec le concours de l'homme d'affaires, PDG d’I-Deal Development. Chaque directeur peut faire fructifier un des « centres de profits », intégrés à l'entreprise membre et dont il s'avère être responsable, selon le modèle d'entreprise atypique opérationnel au sein d'Altran. L'expertise de Frédéric Bonan l’a être placé au poste de Chairman du bureau de conseil Arthur D. Little en 2004. Il est parvenu à remettre sur pied l'enseigne grâce à ses capacités en matière de création de valeur.